• Sonia Laverny

Comment notre système nerveux réagit et s'adapte face au stress ?

On se dit "stressé" quand on ressent une tension nerveuse excessive. Mais pourquoi cet excès ? Pourquoi ce stress est-il parfois un vrai moteur pour agir et parfois paralysant ? Quelles solutions pour lutter contre le mauvais stress ?


Comment réagit le système nerveux ?  

Les réactions de notre corps face au danger sont automatiques, inconscientes, incontrôlables. Elles ont été façonnées par des millions d’années d’évolution pour permettre la survie


Les réponses les plus connues sont le combat ou la fuite. Pour échapper au tigre à dents de sabre ou pourchasser le mammouth, le corps accélère le cœur et les poumons, envoie le sang vers les muscles pour l’effort physique et met au ralenti tout ce qui n’est pas utile : digestion, organes reproducteurs notamment. 


Une autre réaction, héritée des reptiles est l’immobilisation liée à une menace vitale. Quand le système nerveux perçoit un danger mortel, l’activité de tous les organes, dont le cerveau, est extrêmement ralentie. On s’évanouit, on s’effondre. C’est le lézard qui feint la mort pour que le chat se désintéresse de lui.  


Et quand tout va bien, comme tous les mammifères dans un environnement sûr, on peut être en relation avec les autres, penser, jouer, manger, faire des bébés, lutter contre les maladies, dormir tranquille. 


Quand la machine s'emballe

Comme pour les animaux, notre système nerveux est donc réglé pour évaluer notre environnement, avoir une réponse du corps adaptée, réévaluer, et passer de façon fluide du danger à la sécurité. Malheureusement, cette superbe mécanique programmée pour la survie n’a pas encore intégré les subtilités de la vie humaine moderne. 


Notre cortex se met en travers de certaines réactions disproportionnées contre ce que le corps perçoit comme dangereux, mais la réaction physique est bien là. On ne mord pas le collègue qui nous fait un sale coup, mais on a les dents serrées la nuit. On ne s’enfuit pas en courant devant le journal télé, mais on a peur et on digère mal...Ca vous rappelle quelque chose 


Ces réactions physiques sont intimement liées à des émotions. Le corps prêt au combat est énervé, en colère. On a envie de s'enfuir quand on est anxieux, effrayé. Enfin, la réaction d'évanouissement associe l'engourdissement de toutes les fonctions du corps avec des sentiments dépressifs ou de désespoir et une fermeture aux interactions sociales. 


Si vous vous sentez souvent "menacé", que la menace soit physique, émotionnelle ou intellectuelle, votre corps s'habitue à rester en alerte. Il est donc de moins en moins disponible pour digérer, procréer, se soigner, se reposer : la raideur de dos devient une douleur lancinante, les maux de tête s’accentuent, le sommeil est perturbé... Cette année, entre les interactions sociales et les contacts physiques limités, le contexte anxiogène, nous sommes tous plus sensibles et fragilisés. Comment sortir de ce cercle vicieux? 



Revenir à la sécurité

Notre bien-être dépend d’un système nerveux adaptable, flexible, résilient. Cette capacité varie suivant notre environnement, notre histoire, les périodes de vie, notre sensibilité, notre sentiment de sécurité intérieure.


Vous pouvez renforcer cette résilience en trouvant ce qui vous fait sentir en sécurité : est-ce une balade dans la nature ou une séance de musculation? Un repas entre amis, un câlin, un chat qui ronronne, le soutien d'un psychologue, une séance de méditation? Il n'y a pas de réponse unique. Trouvez ce qui recharge votre système nerveux. 


Si vous sentez que vous êtes en surrégime, la Thérapie Craniosacrale peut aussi vous aider. Avec un toucher très doux sur le corps, notamment autour du crâne et du sacrum, on libère les tensions dans les tissus qui entourent le système nerveux pour faciliter la circulation du liquide cerebrospinal. La relaxation pendant la séance peut abaisser votre niveau de stress ressenti et aider votre corps à revenir à un état de sécurité. Si vous sentez que votre moteur s'emballe, prenez rendez-vous pour une séance de Thérapie Craniosacrale!


En savoir plus sur la Thérapie Craniosacrale : indications, séances.

Prendrez rendez-vous en ligne


Photo : Arend Van Dam

        © 2017-2020 Sonia Laverny       Mentions légales

  • Facebook